Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Comprendre > In Extenso : des dynamiques de reprise hétéroclites mais rassurantes sur la (...)

In Extenso : des dynamiques de reprise hétéroclites mais rassurantes sur la résilience du secteur hôtelier

C’est sans surprise que les performances hôtelières de l’année 2021 ont été meilleures que celles de 2020, bien que le chiffre d’affaires hébergement (RevPAR) reste toujours en recul de 37% par rapport à 2019.

Une relance a toutefois été amorcée par les professionnels du secteur, avec d’ores et déjà des signes rassurants sur la résilience de l’hôtellerie française : les performances estivales sur les destinations de loisirs, malgré des saisons raccourcies par les contraintes sanitaires ; la franche reprise du marché des séminaires depuis septembre 2021, permettant le retour de la clientèle professionnelle ; ou encore l’amélioration progressive des performances de l’hôtellerie parisienne, qui concentre une part importante du parc hôtelier Haut de Gamme et Luxe.

Le segment Haut de Gamme et Luxe a d’ailleurs réussi à mieux amortir l’impact de la crise en 2021, grâce notamment à une forte augmentation des prix moyens (17% par rapport à 2019). Cette tendance reste toutefois à confirmer, car de nombreux hôtels 4 et 5 étoiles n’ont réouvert que récemment. La progression des prix moyens, se rapprochant des performances en 2019, a permis aux hôteliers d’amorcer la reprise et cela malgré des taux d’occupation encore inférieurs à ceux de 20219.

Bien que ces taux soient principalement portés par une clientèle nationale, l’hôtellerie française a performé par rapport à d’autres pays européens. Se positionnant en deuxième position derrière l’Angleterre, la France a ainsi enregistré en décembre un taux d’occupation se rapprochant des 50%, et cela malgré la propagation de la vague Omicron.

Les nouvelles tendances de voyage dessinent une nouvelle carte des régions

Si la reprise reste encore à confirmer en Ile-de-France où le RevPAR reste inférieur de plus de 40% à celui de 2019, un redressement progressif des indicateurs est observé dans les villes moyennes (moins de 200 000 habitants) et dans les campagnes françaises, où le chiffre d’affaires hébergement est supérieur de 18% par rapport à l’avant crise et des prix moyens positifs à 9%. Les quatre littoraux restent toutefois une destination de prédilection des Français, et la reprise y est plus marquée. Le RevPAR de l’hôtellerie littorale est supérieur de 1% par rapport à 2019, tandis que le prix moyen atteint 17%. Cependant, ces performances, proches de celles de 2019, n’incluent pas celles de la Côte d’Azur pénalisée par l’absence de la clientèle internationale, et enregistre un RevPAR de -25%.

« Les nombreux confinements ont intensifié des tendances qui émergeaient jusqu’alors. Recherchant davantage une expérience, et de reconnecter avec la nature, de nombreux français ont quitté les zones urbaines pour découvrir les campagnes. Ils ont ainsi préféré les Boutiques hôtels pour leurs offres plus personnalisées, mais aussi les hôtels Haut de Gamme/Luxe équipés d’espace bien-être et détente. » précise Olivier Petit, Directeur associé chez In Extenso TCH.

2022 sous le signe de l’accélération

Les performances à la fin de l’année 2021 encouragent à être optimiste pour l’année à venir. Grâce à une meilleure maîtrise des conditions sanitaires, la reprise des grands événements et séminaires professionnels et le retour des clientèles longs courriers (Asie, Amérique du Sud, USA, Moyen-Orient, etc.) soutiendront la dynamique de relance.

La route reste sinueuse pour les hôteliers qui devront faire face à plusieurs enjeux, avec en priorité leur trésorerie et assurer à retour à l’équilibre financier, après notamment le remboursement des aides publiques dont les PGE. Les recrutements, la préservation des ressources humaines et leur mobilisation après plusieurs mois de chômage partiel seront déterminant également pour le retour à l’équilibre du secteur.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales