Accueil > actualités reportages > Produits > Isover : un isolant deux en un

Isover : un isolant deux en un

Fort de ses connaissances dans les techniques de l’isolation, Isover lance au début du mois d’octobre un nouvel isolant composite : Isoduo 36 pour les ouvrages intérieurs. Cette nouvelle offre allie la laine de verre et la fibre de bois pour profiter des performances du premier et du caractère écologique du second.

Une première en matière d’isolation

La recherche d’un isolant pouvant venir remplacer la laine de verre reste constante, sans pour autant parvenir à égaler ses performances d’isolation thermique, au-dessus de la moyenne. Pour rendre le matériau plus écologique, Isover, en partenariat avec Buitex, a choisi l’alliance inédite des matériaux en proposant un nouvel équipement pour le bâti composé à 50 % de fibre de bois provenant des pins douglas exploités dans la région du Rhône, et 40 % de laine de verre et 10 % de liant en fibre polyester. Commercialisé à compter d’octobre 2013, ce produit vise principalement le marché de la rénovation, affichant un poids faible, de l’ordre de 1 à 3,7 kg par panneau, évitant toute surcharge de la charpente ou du plancher des combles. Mais le principal intérêt de cette innovation est d’abord au niveau de ses qualités écologiques. Ainsi, ce produit libère de faibles émissions de particules au moment de la découpe et est étiqueté A+ concernant les émissions dans l’air intérieur.

Les performances de l’alliance fibre de bois et laine de verre

Les deux matériaux se révèlent complémentaires en s’imbriquant parfaitement l’un dans l’autre. La structure proposée est ainsi compacte, alliant la robustesse du bois à la finesse de la laine. Les qualités thermiques sont, elles, dans la moyenne. Ce nouveau matériau est même au niveau des produits en fibre de bois comptant parmi les plus performants et un peu en dessous des résultats de la laine minérale utilisée seule.

Utilisation et conditionnement

Proposé en panneau semi-rigide de 60 x 120 cm à poids réduit, à associer avec un pare-vapeur ou membrane hygro-régulante côté intérieur, cet isolant est disponible en cinq épaisseurs de 45 à 145 mm. Ce produit à faible coefficient de conductivité thermique résiste aux insectes (termites et vrillettes) et ne favorise pas la croissance fongique. Destiné à l’isolation thermique par l’intérieur des murs à ossature bois, combles aménagés, murs maçonnés et isolation acoustique des cloisons, il est adapté à la RT 2012 et aux constructions BBC et Bepos ( Bâtiment à énergie positive).



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales