Accueil > actualités reportages > Initiatives > L’Association Nationale des Élus du Littoral lance la dynamique Passeport (...)

L’Association Nationale des Élus du Littoral lance la dynamique Passeport Vert

Mis en place par le Programme des Nations-Unies pour l’environnement (PNUE), le « Passeport vert » promeut un tourisme responsable. En France, la Loire-Atlantique a été le premier département à l’avoir adopté et L’Association Nationale des Élus du Littoral (ANEL) en lien avec la Caisse des Dépôts et le Conseil Départemental de Loire Atlantique veut dynamiser ce programme.

Le Passeport Vert est un projet international initié par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement dont l’objectif est de créer des destinations d’excellence sur le plan du tourisme durable, reconnues au niveau international et proposant des expériences nouvelles et responsables tant aux acteurs touristiques qu’aux visiteurs. L’ANEL souhaite diffuser cette démarche auprès des collectivités membres de son association.

Ce projet s’inspire de l’expérience menée, dès 2012, par le département de la Loire-Atlantique, premier département d’Europe à s’engager dans la démarche Passeport Vert, pour un tourisme durable et responsable.

Animé par un esprit de partenariat, le département a entraîné à ses côtés des pays touristiques, des communautés de communes ou d’agglomération etc. Le Passeport Vert est aujourd’hui reconnu comme un référentiel pour l’action touristique en Loire-Atlantique. Outre la Loire-Atlantique, deux collectivités adhérentes de l’ANEL se sont engagées dans la démarche : la Communauté d’agglomération de l’Espace Sud Martinique et la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole.    

Que peut attendre une collectivité d’une démarche Passeport Vert sur son territoire ?

 Les bénéfices sont nombreux : mise en place de circuits courts, maîtrise des impacts environnementaux de la filière touristique, création d’offres innovantes pour les touristes, communication, réduction des coûts pour les acteurs du privé, création d’emplois locaux etc.   La mise en place de cette démarche est facilitée par la mise à disposition aux collectivités engagées, d’une plateforme en ligne et d’une formation spécifique pour créer, piloter et faire vivre dans le temps le Passeport Vert. Il s’agit donc d’une réelle mutualisation de moyens, de diffusion de compétences dans le réseau de l’ANEL et un gain de temps pour les territoires.  



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales