Accueil > Installations et fournitures > Buanderie > L’aqua-nettoyage écolo et sain, déjà adopté par l’hôtellerie

L’aqua-nettoyage écolo et sain, déjà adopté par l’hôtellerie

Il va falloir laver plus "vert" suite a un arrêté donnant jusqu’à la fin 2027 pour ne plus utiliser le perchloréthylène dans les pressings et buanderies d’hôtels. Pour l’heure le gouvernement hésite à ramener cette date à 2018.

Un arrêté signé fin 2013 a prévu la suppression définitive de l’utilisation du perchloréthylène dans les machines à laver le linge. Ce solvant très volatile, utilisé dans les laveries pour le nettoyage à sec, a été classé cancérogène probable par l’OMS en 1995, et montré du doigt par l’Union Européenne comme nuisible à la santé et dangereux pour l’environnement. Une solution pointe son nez pour laver plus écologique, ça s’appelle l’aqua-nettoyage, appelé "Wet Clean"ou "Aquacleaning" en anglais, qui devrait au fil des années remplacer le nettoyage à sec qui utilise le perchloréthylène, élément chimique dangereux pour les personnes travaillant au contact de ce solvant. L’interdiction de ce produit va permettre de voir émerger des solutions alternatives plus respectueuses de l’environnement et des personnes. Ainsi, l’aqua-nettoyage en est une, qui consiste tout simplement à remplacer le solvant par de l’eau. Destiné à tous les types de vêtements, même au linge délicat, ce traitement apporte une nouvelle douceur aux tissus, ainsi qu’un respect des couleurs.

Une valeur ajoutée auprès des clients exigeants

Cette nouvelle méthode de lavage consite à combiner l’eau à des produits lessiviels, permettant de supprimer le perchloréthylène. C’est un procédé plus naturel, plus sein, offrant une grande sécurité pour le personnel et pour l’environnement. Dans le cas d’un renouvellement de matériel dans la laverie, ou d’une installation, il paraît judicieux de penser à ce système qui peut-être une valeur ajoutée au service clients en valorisant auprès d’eux les avantages de ce nouveau procédé employé. Pour les plus petits hôtels qui continuent à sous-traiter, il n’est pas interdit de se renseigner sur les pressings qui mettent en oeuvre l’aqua-nettoyage et qui se révèle en phase avec une démarche qualité vis à vis de votre clientèle.

L’expérience du Sheraton Paris Aiport

Lors de la réorganisation de la laverie d’une centaine de m2, le fournisseur-installateur, l’entreprise Romera en liaison avec la société Seiltz ont proposé de mettre en place l’aqua-nettoyage avec deux machines de la marque Miele, une de 22 kg, et l’autre de 10 kg, spéciales aqua-nettoyage. Elles se caractérisent par des alvéoles peu marquées et très particulières qui ne laissent pas de traces. Cette particularité va "bercer"le linge et en prendre soi, un peu comme un lavage à la main, mais automatisé et mécanisé. Les programmes sont intégrés informatiquement car la température de l’eau (20°) joue un rôle déterminant dans le process. Il faut rajouter des sèches-linge de même capacité bénéficiant d’un programme aqua-nettoyage. La zone de finition nécessite l’utilisation d’un mannequin chemise/robe et d’un toper chaud ou froid. Ces tables ayant l’avantage d’être très ergonomique et pas pénible d’utilisation puisqu’elles se baissent et se montent pour l’utilisateur en fonction de sa taille. Enfin, l’intallation bénéficie d’un poste de détachage avec pistolet à ondes évitant le recours aux détachants trop chimiques et qui complète l’installation. La mise en place de cette chaîne a été plébiscité par le personnel qui a gagné en confort de travail et en sécurité.

Des subventions allouées

L’argument majeur : des agences régionales de l’eau soutiennent ce nouveau type d’équipement et subventionnent jusqu’à 70% de leur prix de vente. Ces aides sont inégales en fonctions de l’année durant laquelle vous allez les demander.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales