Accueil > actualités reportages > Comprendre > L’engagement des hôtels pour le changement climatique implique une réduction (...)

L’engagement des hôtels pour le changement climatique implique une réduction de 90% de leur empreinte carbone d’ici 2050

Un nouveau rapport de ITP (International Tourism Partnership) révèle que le secteur hôtelier doit réduire son empreinte carbone de 90% d’ici 2050 pour contribuer à maintenir le réchauffement climatique à moins de 2 degrés Celsius.

Alors que la COP23 (23ème session de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique) se réunit à Bonn, en Allemagne, pour approfondir les discussions sur l’accord climatique de Paris, ITP a révélé l’importante contribution que les hôtels doivent apporter en faveur de l’environnement. Le rapport de Greenview, commandé par ITP, montre clairement que pour gérer la croissance mondiale du tourisme au cours des prochaines décennies, l’industrie hôtelière doit réduire ses émissions absolues de carbone de 66% d’ici 2030 et de 90% d’ici 2050 pour rester dans les deux degrés de réchauffement, seuil convenu à la COP21. Le rapport a été publié pour compléter le lancement des objectifs de ITP pour 2030 qui alignent l’activité durable du secteur hôtelier sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Ce seuil de température est une « cible scientifique » quantifiable qui constitue la base de l’objectif d’ITP sur le carbone. Pour favoriser une croissance durable dans l’avenir, les membres d’ITP adoptent l’ambition de ces objectifs scientifiques et encouragent globalement l’industrie à les atteindre.


Objectifs "réalisables"

En annonçant le rapport, Fran Hughes, directeur de l’ITP, a déclaré : « Ces chiffres sont significatifs et nous pensons qu’ils sont réalisables. Ils sont représentatifs des efforts que l’ensemble du secteur hôtelier doit faire pour accentuer sa croissance. De leur côté, les entreprises indépendantes peuvent aussi participer à ces efforts en fonction de l’endroit où elles se trouvent et de leur infrastructure. C’est pourquoi nous encourageons les hôtels à développer leurs propres objectifs. »

« La technologie existe aujourd’hui pour décarboner complètement le secteur », a ajouté Hughes.« Résoudre le problème du changement climatique se résume à mettre en place rapidement des solutions qui sont actuellement disponibles. »

« Les membres d’ITP soutiennent notre vision et nos quatre objectifs prioritaires qui s’attaquent au carbone, à l’eau, au chômage des jeunes et aux Droits de l’Homme. Nous soutenons nos membres dans la recherche et le partage des meilleures pratiques afin de renforcer leur capacité à rejoindre ces objectifs », a conclu M. Hughes.

Un appel clair à l’action

Le Dr Taleb Rifai, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), a déclaré : « Depuis 25 ans, l’industrie hôtelière, sous la direction d’ITP, a fait progresser le tourisme durable, en développant des outils pour les hôtels et les hébergements du monde entier tout en partageant les connaissances pour un avenir plus responsable. Pour cette raison, nous invitons d’autres sociétés hôtelières à se joindre à nous afin de poursuivre ensemble ces quatre objectifs essentiels que nous nous sommes fixés. »



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales