Accueil > actualités reportages > Produits > Le PET opaque sur la voie du recyclage

Le PET opaque sur la voie du recyclage

Ces bouteilles en PET opaques, souvent utilisées pour le lait longue conservation offrent que des avantages, car elle sont plus pratiques : les bouteilles sont plus légères que la bouteille en PEHD, fermées avec un bouchon aseptique, sans opercule en aluminium et utilisent moins de matière première tout en étant 20% moins chère ! Seul problème, elles seraient non recyclables.

Fabriquées en polyéthylène téréphtalate (PET) opaque, ces bouteilles peuvent en réalité se recycler pour fabriquer des fibres textiles industrielles utilisées pour l’isolation des bâtiments. Toutefois, les matériaux opacifiants utilisés pour que la bouteille protège effectivement le lait de la lumière et de l’oxygène ne permettent pas de réutiliser le PET opaque dans n’importe quelle proportion : le taux ne doit pas dépasser 15%. La moyenne se situe aujourd’hui à 12% mais avec des pointes allant au-delà de ce seuil. Mais actuellement à peine 3 bouteilles en plastique sur 100 sont en PET opaque. C’est très peu et l’enjeu actuel est donc limité, mais les quantités vont rapidement augmenter. Et c’est bien cet enjeu de croissance qui nécessite une mobilisation de tous les acteurs de la filière, entreprises, recycleurs, collectivités et éco-organismes. Eco-Emballages et le COTREP (Comité Technique pour le Recyclage des Emballages Plastiques) travaillent depuis 18 mois sur cette question. Eco-Emballages investira 1,5 million d’euros en 2017 pour développer des solutions d’éco-conception, de process de régénération et de recyclage et de nouveaux débouchés.

Selon Carlos de los Llanos, Directeur recyclage – Eco-Emballages , leur fabrication et leur remplissage utilisent une technologie plus efficace que les anciennes bouteilles, ce qui permet une hausse des cadences de production, mais aussi une baisse de 20% de la consommation d’eau et de 13% de la quantité d’énergie utilisée dans les processus de fabrication. Tous ces éléments ont une contribution positive à la protection de l’environnement et rentrent dans l’effort de prévention qui, avant même le recyclage, est la première priorité en matière de gestion des déchets.

Il y a 20 ans, on ne recyclait pas les bouteilles d’eau. Aujourd’hui on en fait des couettes, des peluches et des nouvelles bouteilles. Il est possible d’innover et de recycler. Ainsi, de nouvelles technologies de recyclage sont en cours de développement et le geste de tri reste précieux. Et après tout, les difficultés d’aujourd’hui, sont les innovations de demain !



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales