Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Produits > Le café : l’or noir de l’Amérique Centrale et de la République (...)

Le café : l’or noir de l’Amérique Centrale et de la République Dominicaine

En Amérique Centrale et en République Dominicaine, le café est considéré comme du véritable or noir. Ce produit phare comptabilise à lui seul environ 11 % de la production et des exportations de la région. Le climat tropical de la destination, avec ses pluies abondantes, favorise la croissance des caféiers, mais pas seulement : zones montagneuses, hauts plateaux, arbres anciens ou encore sols volcaniques, l’Amérique Centrale et la République Dominicaine disposent de conditions géographiques exceptionnelles.

Le café le plus cher du monde au Panama

Au Panama se trouve le café le plus cher du monde ! Le pays est d’ailleurs l’un des plus importants producteurs d’or noir. La variété Geisha, joyau de la production de haricots du pays, atteint des prix records : 1 000 dollars le kilo. Cette variété se caractérise par sa saveur délicate mais aussi ses notes de fleurs et de fruits tropicaux. Il est cultivé dans les Highlands à une altitude de 1 600 mètres au-dessus du niveau de la mer de Chiriquí.

Le Honduras, premier producteur de la région

Le Honduras est le premier producteur de café d’Amérique Centrale mais sa qualité est reconnue mondialement. Au total, six régions constituent le réseau de production du café au Honduras : Copán, une zone montagneuse où l’on produit un café aux notes fruitées, cacaotées et caramélisées ; Opalaca, Montecillos, Comayagua, Paraíso et enfin Agalta. Des visites de fermes à café sont disponibles pour découvrir le processus de sa production.

Un café en haute altitude au Guatemala

Le café du Guatemala est l’un des plus appréciés au monde. Grâce à son climat tropical, de fortes pluies, des sols fertiles et riches en nutriments au milieu des nombreuses montagnes et volcans, la production de café se trouve à une altitude minimale de 1 500 mètres. Les variétés les plus typiques du pays sont le Bourbon, le Caturra et l’Arabica.

République Dominicaine, un pôle économique important

Avec plus de 100 000 hectares de plantations de café, la République Dominicaine est l’un des principaux secteurs économiques de la région. L’Arabica est le café dominicain le plus renommé : il a un goût fruité avec une touche d’acidité équilibrée grâce aux agrumes accompagnée de notes aromatiques chocolatées. Les variétés qui y sont principalement produites sont le Tipica, le Caturra, le Bourbon et le Catuai.

La douceur du café du Salvador

Le café du Salvador est réputé pour la douceur, le corps et l’acidité de ses grains. Le pays ne produit que du café Arabica et ses principales variétés sont le Bourbon et le Pacas, une variété salvadorienne faite à partir du Bourbon. Le Pacamara (un mélange entre Pacas et Maragogipe) et d’autres variétés comme le Caturra, le Catuai et le Tekisic y sont également produites.

Une qualité inégalable au Costa Rica

La production majeure du Costa Rica est le café 100% Arabica Le pays privilégie de petits volumes de productions afin de garantir une qualité unique des grains obtenus à partir de ses sols volcaniques riches. Son climat tropical qui alterne périodes de fortes pluies et périodes sèche permet une production de diverses variétés du café Arabica.

Un café volcanique au Nicaragua

Le Bourbon est le café du Nicaragua par excellence. La qualité de ses grains découle de son climat subtropical et de ses sols fertiles où des arômes tels que la vanille, le chocolat ou les fruits y sont ajoutés. La variété « Nicaragua Maragogype » est très appréciée par les locaux, les grains sont cueillis et traités de manière traditionnelle, ce qui permet de conserver sa saveur acidité originale.

Au Belize, le café grandit

Le Belize est le pays d’Amérique Centrale qui produit la plus petite quantité de café, bien que ses grains soient de première qualité et gagnent de plus en plus de terrain sur le marché. Il n’y a qu’un seul producteur de café en grains au Belize, situé dans la forêt tropicale Maya au nord-ouest du Belize : Gallon Jug Estate. Il cultive des fèves 100% Arabica dans un environnement optimal. Le café de Gallon Jug n’est pas certifié biologique par le Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA), bien qu’il utilise des méthodes d’agriculture durable, les cerises sont cultivées à l’ombre ce qui permet aux grains de café d’absorber les aromes des cerises et plantes.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales