Accueil > actualités reportages > Initiatives > Le projet RISPETTU engage des hôteliers Corse à préserver l’environnement

Le projet RISPETTU engage des hôteliers Corse à préserver l’environnement

l’UMIH Corse et son projet RISPETTU a pour objectif de réduire l’impact environnemental de ses hôtels et diminuer leurs coûts de fonctionnement.

L’HUMI Corse ne laisse pas pour lettre morte l’accord universel conclu en matière de lutte contre le dérèglement climatique lors de la COP 21. Réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’hôtellerie mais aussi les consommations d’eau, d’énergie, alléger le poids des déchets, consommer local et biologique : tels sont les objectifs du projet RISPETTU (« Respect » en Corse) porté par l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière de Corse (UMIH) représentée par son président Bernard Giudicelli.

En 2015, 20 hôtels ont bénéficié d’un pré-diagnostic grâce à la collaboration avec l’Université de Corte, puis une première analyse détaillée avait été réalisée auprès de l’Hôtel Castel Vecchio. En 2016, suite à cette expérimentation, 10 hôtels ont été retenus pour être accompagnés sur 2 ans, pour réduire drastiquement leurs impacts sur l’environnement ainsi que leurs coûts de fonctionnement. Ce projet ambitieux s’inscrit dans la dynamique nationale de l’affichage environnemental : projet qui vise à mesurer et communiquer aux clients les impacts environnementaux d’une nuit dans un hôtel à travers une étiquette. Les hébergements bénéficieront d’une analyse détaillée de leur établissement selon plusieurs indicateurs environnementaux et économique, et d’un plan d’action adapté et chiffré selon les gains environnementaux et économiques attendus. En plus de leur étiquette, les hôtels engagés travailleront sur le menu proposé au petit-déjeuner. L’objectif ? Relocaliser les produits, renforcer le caractère corse du menu et augmenter la part des produits biologiques.

Un projet qui s’inscrit dans la volonté de préserver les ressources et la nature en Corse

La Corse, véritable précurseur, figure parmi les premières régions à s’engager dans l’affichage environnemental, alors qu’un projet de déploiement national verra bientôt le jour. L’UMIH Corsica, par ce projet encore pionnier, démontre ainsi l’engagement du secteur sur l’Île de Beauté pour préserver à long terme le patrimoine naturel si apprécié des visiteurs.

JPEG - 91.4 ko
Hôtel La Signora

Ce projet a rencontré l’intérêt de l’ensemble des acteurs locaux, et de nombreux partenaires se sont engagés aux côtés des hébergements touristiques : l’ADEME Corse, l’Office de l’Environnement de la Corse, EDF, Kyrnolia, le SYVADEC et la CCI Corse du Sud. Sur le terrain, les 10 hôteliers sont accompagnés par 5 étudiants en environnement de l’Université Pasquale Paoli, un consultant en local, et le cabinet conseil EVEA Tourisme.

Suite à l’expérimentation sur un premier hôtel corse, les chiffres clés suivants ont déjà pu être obtenus :


- 10 à 12 kg de CO2 en moyenne sont émis pour une nuit passée à l’hôtel ;


- 180 litres d’eau sont consommés en moyenne par nuitée ;


- 50 kWh d’énergie primaire sont consommés par nuitée ;


- 300 g de déchets par nuitée ;


- La démarche d’affichage environnemental permettrait de réduire de 0,5 € à 2 € par nuitée le coût de fonctionnement de l’hôtel.

Avec près de 3 millions de nuitées annuelles en Corse, les enjeux économiques et environnementaux pour le secteur sont faramineux. 
Les 10 hôtels engagés dans le projet RISPETTU « développement durable » :


- Hôtel Spunta di Mare 2*, Ajaccio ;


- Hôtel Stella di Mare 3*, Ajaccio ;


- Hôtel La Pinède 3*, Ajaccio ;


- Hôtel Castel Vecchio 3*, Ajaccio ;


- Hôtel Fesch 3*, Ajaccio ;


- Résidence Alba Rossa 3*, Serra di Ferro ;


- Hôtel Club Marina Viva 3*, Porticcio ;


- Résidence Suite Home 4*, Porticcio ;


- Hôtel La Signoria 5*, Calvi ;


- Hôtel Ostella 3*, Bastia



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com

Copyright hotelseconews.com Mentions légales