Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Les hôtels de province ont profité du rebond de l’activité touristique du 1er (...)

Les hôtels de province ont profité du rebond de l’activité touristique du 1er trimestre 2016

Après avoir reculé au quatrième trimestre 2015 en raison des attentats du 13 novembre, la fréquentation touristique est repartie à la hausse au cours du premier trimestre 2016, et singulièrement durant le mois de mars, ceux de janvier et février étant encore en repli, selon les données (encore provisoires) de l’ Insee, pourtant sur la France métropolitaine.

Ce rebond provient en premier lieu du dynamisme de la clientèle nationale, porté par un calendrier scolaire favorable. Les vacances d’hiver cette année se sont achevées en mars au lieu de février pour l’académie de Paris, Créteil et Versailles, le week-end pascal tombant par ailleurs fin mars au lieu d’avril. Cette année bissextile, avec une journée supplémentaire en février, a eu également un effet favorable.

Au total, le nombre de nuitées a progressé de 1 % à 60,3 millions de nuitées, malgré la baisse de -2,7 % des nuitées étrangères. Un recul nettement moins marqué toutefois qu’au quatrième trimestre 2015, où il avait atteint - 8,7 %. Les nuitées de clients français accélèrent (+2,8 % après +1,1 %), tandis que celles de la clientèle étrangère enrayent pratiquement leur baisse (−0,3 % après −5,9 %).



Les hôtels, globalement, profitent de ce redressement. Les nuitées hôtelières ont en effet progressé en glissement annuel de 1,8 %, à 39,2 millions. Celles vendues par les indépendants ont d’ailleurs enregistré une forte progression (+4,4 %, y compris pour les nuitées étrangères, +2,5 %), alors que les chaînes ont vu leur volume légèrement baisser (-0,3 %, dont -2,9 % pour les clients étrangers).



Néanmoins, il faut bien distinguer les performances en hausse (environ + 7 % sur 1 an, avec une progression d’environ 10 % des nuitées étrangères) des hôtels situées en province de celles à nouveau en baisse de l’agglomération parisienne (- 6,3 % sur 1 an, et - 9,1 % pour la clientèle étrangère). Le nombre de nuitées hôtelières vendues dans les zones littorales a augmenté même de 7,2 %, celles en Montagne de 7 %.



Globalement, le taux d’occupation des chambres diminue de 0,4 point sur un an pour s’établir à 51,0 %, l’offre de chambres ayant augmenté plus rapidement que leur occupation, selon l’Insee. La durée moyenne de séjour dans les hôtels est restée inchangée à 1,8 jour.



La fréquentation dans les autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) a légèrement fléchi au premier trimestre 2016 (−0,5 % sur un an), après avoir nettement baissé au trimestre précédent (−3,5 %). Les nuitées en résidences de tourisme ou hôtelières, qui concentrent l’essentiel des nuitées des AHCT, diminuent encore (−1,1 % après −4,8 %), la clientèle étrangère faisant de nouveau défaut (−9,1 %).



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales