Accueil > actualités reportages > La vie des hôtels 2 > Paris : le Solar Hôtel, hôtel écologique militant

Paris : le Solar Hôtel, hôtel écologique militant

A Paris, le Solar Hôtel est un établissement précurseur, qui milite ouvertement depuis des années pour le développement d’établissements soucieux de la préservation de l’environnement. De ses récupérateurs d’eau à ses petit-déjeuners « bio », il veut également faire rimer écologie et économie.

Si l’île-de-France n’est pas à la tête des régions françaises pour ses hôtels éco-labellisés, certains de ses établissements font figures de véritables militants de l’écologie et de l’hôtellerie durable. Ainsi, le Solar Hôtel situé dans le 14ème arrondissement de Paris et dirigé par Franck Laval -lui-même président de l’ONG Ecologie sans frontière- associe écologie et prix modéré de la chambre. Labellisé Clef verte dès 2009, il affiche ses panneaux solaires, ses récupérateurs d’eau, son composteur, son tri sélectif, ses LED, ses économiseurs d’eau, son petit-dej « bio » économique et autres vélos. Pour son dirigeant, « le tourisme peut être à l’origine de fortes pressions sur l’environnement. Paris, dont la fréquentation touristique a atteint un niveau record aux cours des dix dernières années, n’échappe pas à la règle. L’hôtellerie parisienne, doit donc s’interroger sur son impact environnemental (changement climatique, épuisement des ressources énergétiques, santé environnement…). Le développement d’hôtels écologiques soucieux de la préservation de l’environnement est donc capital. » Le « concept solar » de Franck Laval possède les ambitions suivantes.

Economies d’énergie

Les couloirs, salons et chambres sont équipés de lampes à basses consommations Led et fluo compact. Les paliers sont équipés de déclencheurs de lumières. Les panneaux solaires photovoltaïques de la façade rue, alimentent certains éclairages extérieurs. Grâce à ces aménagements, l’hôtel a pour objectif de réduire de 75% sa consommation électrique. Moralité : « Si tous les hôtels de France adoptaient les mêmes choix énergétiques, des centaines de milliers de kilowatts heure seraient économisés rendant ainsi inutile le fonctionnement d’un ou plusieurs réacteurs nucléaires. »

Economies d’eau

Les robinets (douches et de lavabos) sont tous équipés d’économiseurs d’eau. Les chasses d’eau ont un débit est inférieur à 6 litres. Grâce à 3 récupérateurs d’eau, les eaux de pluie ainsi captées servent à l’arrosage des plantes et du jardin, au lavage du trottoir, et alimentent les wc en sous sol. Grâce à ces aménagements, l’hôtel a pour objectif de réduire de 50% sa consommation d’eau. Moralité : « Si tous les hôtels de France adoptaient les mêmes choix d’économie d’eau, l’économie financière serait telle en terme de fonctionnement des stations de d’épuration que le prix de l’eau pourrait baisser de façon significative pour l’ensemble de la population. »

Réduction des déchets

Le verre, le papier, les plastiques et les piles sont traités et sélectionnés grâce à des collecteurs spécifiques, aussi bien sur les paliers qu’au bar. Les déchets alimentaires des petits déjeuners sont recyclés dans un composteur mécanique situé dans le jardin. Sans oublier un système de récupération et de ramassage des ampoules fluocompact usagers « Recyclum ». Les clients et les salariés de l’hôtel sont informés des bonnes pratiques à adopter aux fins d’optimiser ce tri sélectif. Grâce à ces aménagements, l’hôtel a pour objectif de trier et de recycler 90 % de ses déchets. Moralité : « Si tous les hôtels de France adoptaient les mêmes pratiques de tri sélectif, plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchet seraient ainsi triées, recyclées et notre pays pourrait se passer de plusieurs usines d’incinérateurs, évitant la propagation dans l’air de centaines de tonnes de dioxines dangereuses pour la santé. »



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales