Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Un hôtel de luxe au Népal offrant une vue imprenable intègre des technologies (...)

Un hôtel de luxe au Népal offrant une vue imprenable intègre des technologies solaire et géothermique

Le Swiss International Hotel Sarowar, un hôtel haut de gamme de 96 chambres situé à Pokhara, au Népal, offre une vue imprenable sur les chaînes de l’Himalaya et le célèbre lac Phewa. Le plus impressionnant dans cet établissement, c’est son éco-efficacité.

Le Swiss International Hotel Sarowar a ouvert ses portes au début de cette année. L’hôtel est alimenté par le soleil, chauffé et refroidi à l’aide de la technologie géothermique et vend son compost issu de denrées alimentaires non consommées sur le marché local. Le Swiss International Hotel Sarowar se trouve à 500 mètres au dessus du niveau de la mer. Sa conception intègre le Vastu Shastra, un système architectural hindou traditionnel qui se traduit littéralement par « science de l’architecture ». L’intérieur de l’hôtel est imprégné d’architecture traditionnelle népalaise.

L’efficacité énergétique a été au cœur des processus de conception et de construction. Abordant les conditions géographiques et climatiques, l’orientation du bâtiment a été allongée parallèlement à la direction nord-sud et s’étend d’est en ouest. Cela a minimisé la surface de murs exposées au rayonnement solaire. Ils sont faits de panneaux de béton cellulaire et les fenêtres sont à double vitrage. Les briques n’ont pas été utilisées car elles produisent un excès de CO2 et de CO au cours de leur processus de fabrication.

Le système solaire composé de 434 panneaux et de 140 kilowatts dont l’objectif répond à 100% des besoins en électricité de l’hôtel, et plus encore. Une partie de l’énergie solaire est stockée dans une batterie. On estime que le système solaire réduira le coût en énergie de l’hôtel de 10 millions de roupies par an (plus de 87 000 $).

Système géothermique profond de quatre mètres

L’hôtel est chauffé et refroidi à l’aide d’un système géothermique. Un tunnel de 80 mètres de long et 4 mètres sous terre a été creusé à cet effet. L’air qui passe dans les tuyaux est extrait par un ventilateur centrifuge. La température de l’air dans le tunnel est constante durant tous les mois de l’année. Les eaux grises du Swiss International Hotel Sarowar sont recyclées et traitées avant d’être rejetées dans les égouts. Les systèmes d’eau sont audités tous les quatre mois. Le personnel vérifie régulièrement si les vannes de vidange ne fuient pas, s’assure que toutes les vannes d’arrivée d’eau se ferment correctement et que les contrôles de niveau des réservoirs de réutilisation de l’eau fonctionnent correctement.

Les eaux noires venant des toilettes et les déchets alimentaires sont collectés dans deux fosses de trempage pour être digérés et transformés en biogaz. Ce dernier est utilisé par la suite pour le chauffage et la cuisson. Les boues restantes, dont la teneur en humidité ne dépasse pas 15%, sont emballées dans des sacs en plastique et transportées sur le marché pour être vendues sous forme d’engrais organique. L’hôtel passera bientôt aux distributeurs de douche afin d’éliminer les bouteilles individuelles en plastique. La plupart des fournisseurs de l’hôtel viennent de Pokhara. Par ailleurs, le Swiss International Hotel Sarowar collabore avec des ONG locales pour améliorer le bien-être des enfants, lutter contre la pauvreté et distribuer des restes de nourriture.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales