Accueil > Installations et fournitures > Généralités > Une fenêtre (très) intelligente va diminuer de 20% la consommation d’énergie (...)

Une fenêtre (très) intelligente va diminuer de 20% la consommation d’énergie de l’habitat

Un consortium européen réunissant un fabricant de fenêtres, un distributeur de fenêtres et un distributeur de systèmes de ventilation, s’apprête à commercialiser une nouvelle technologie très innovante pour les fenêtres qui intègre un système de ventilation qui accroît significativement l’efficacité énergétique d’un bâtiment.

Cette fenêtre intelligente a été développée par sept partenaires de quatre pays différents – Danemark, Allemagne, Ireland et Portugal – dans le cadre d’un projet de recherche et développement financé par l’UE appelé CLIMAWIN. "Les fenêtres sont des sources importantes de perte de chaleur dans les bâtiments. Notre innovation fonctionne comme un système de ventilation avec récupérateur de chaleur. Les résultats des tests montrent qu’un immeuble standard équipé seulement de fenêtre CLIMAWIN, améliorerait sa performance énergétique de 18 à 24%", assure un responsable du projet, Brian O’Brain de Solearth Ecological Architecture. Il poursuit : "On attend de la fenêtre qu’elle améliore significativement l’efficacité énergétique et thermique aussi bien dans les bâtiments résidentiels et commerciaux qui ne bénéficie pas de systèmes de ventilation efficaces."

Des modules photovoltaïques dissimulés dans le châssis

Tout ça est rendu possible grâce au clapet qui équipe la menuiserie. Lorsqu’il fait froid, le clapet guide l’air extérieur vers le haut. L’air monte en température grâce à la chaleur de la pièce et arrive préchauffé dans le bâtiment. Lorsque le mercure est au plus haut, un store à lames orientales inséré dans la menuiserie s’actionne. Cette fois l’air circulant est renvoyé vers l’extérieur. Cela empêche la montée en température des vitrages, améliore l’isolation de la pièce et évite l’effet « four », en été. Quant à l’aération du logement, CLIMAWIN est aussi équipée d’un détecteur de CO2. Lorsque le niveau de CO2 est trop élevé à l’intérieur, le clapet laisse alors pénétrer l’air dans la pièce et aère sans même que l’on en ait conscience. La fenêtre est dotée d’un système électronique et wifi. Il permet de gérer les différentes sondes et de piloter le clapet. Des modules photovoltaïques de quelques centimètres sont installés sur CLIMAWIN. La fenêtre est autosuffisante et ne nécessite pas de raccordement aux installations électriques.

Un nouveau marché pour les PME européennes

La technologie a demandé 3 ans de fabrication et s’apprête à être commercialisé par trois des partenaires du programme. Les fenêtres CLIMAWIN seront disponibles en Europe d’ici la fin de l’année et les fabricants français pourront acheter une licence afin d’intégrer la technologie CLIMAWIN dans leur produits.

Au-delà de l’Europe, le consortium mise sur d’importants marchés aux États-Unis, Canada et Russie. Le porte-parole du Commissaire européen Máire Geoghegan-Quinn pour la Recherche, l’Innovation et la Science, Michael Jeannings, affirme que : "CLIMAWIN montre que réduire l’empreinte carbone peut aussi entraîner d’importantes opportunités pour les PME. Ces technologies vont aussi aider les consommateurs, comme les professionnels à réduire leur facture d’électricité.

Voir le site http://climawin.eu/see-how-it-works/



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales