Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Cuisines > Ventilation : une énergie à récupérer

Ventilation : une énergie à récupérer

Quand la ventilation des cuisines est à la fois gage de réduction des besoins énergétiques, d’évacuation des polluants, et de confort thermique et hygrothermique… C’est ce que propose le groupe France Air.

Dans les restaurants, les cuisines ont tendance à se réduire en surface. Conséquence : les équipements de cuisson sont concentrés sur un espace moindre. Or, les dégagements de températures sont élevés, les taux d’humidité importants, et les contraintes sanitaires sensibles... Pour ne pas pénaliser le confort de travail, il est donc nécessaire de reconsidérer les flux d’air (induction, extraction, compensation). De plus, il faut le savoir, 33% des charges liées à l’énergie des cuisines sont des consommations de ventilation et de chauffage. Leader français de la conception et de distribution de matériel aéraulique, le groupe France Air dont le siège est basé à Beynost (Ain), près de Lyon, travaille sur la récupération de l’énergie produite par les cuisines pour rapprocher la nécessité d’économies et les besoins techniques des nouvelles cuisines. Il a ainsi mis au point trois nouveaux produits qui ont du reste connu un bon succès lors du dernier salon Equip’Hôtel de Paris : Actinys, une hotte à récupération d’énergie intégrée, Koox, un récupérateur air/air pour préchauffer l’air neuf, et Airgicook, un logiciel de calcul de débits d’air.

Logiciel de calcul de débit d’air Airgicook

Le logiciel de « dimensionnement » de cuisines Airgicook est gratuit et se télécharge sur le site internet du groupe : www.france-air.com. Il permet à la fois de calculer les débits mis en jeu dans votre cuisine, de sélectionner le produit le plus adapté à la problématique (hottes, ventilateurs, récupérateurs de chaleur) et d’éditer des rapports.

Récupérateur air-air Koox

S’installant sur le réseau aéraulique double flux de la cuisine, à l’extérieur des bâtiments, le récupérateur air-air Koox a lui pour ambition de préchauffer l’air neuf entrant dans la cuisine. Il possède un système de nettoyage intégré pour l’humidité et les graisses « sortantes ». La gestion de la restitution de l’énergie récupérée est réalisée par un système automatique qui prend en compte la température désirée tout comme la température extérieure. Selon les responsables, ce système permet de participer jusqu’à 11 % dans les besoins d’énergie du poste « ventilation ».

Hotte à récupération d’énergie Actinys

Enfin, dernier concept de France Air, breveté au niveau européen, la hotte Actinys récupère les calories « sortantes » pour les réintroduire dans l’air « entrant ». Malgré son système intégré de récupération d’énergie, son encombrement est du même ordre que celui d’une hotte classique. Capable d’insuffler seule un air proche de 18 °c, y compris quand il fait zéro degré dehors, cette hotte est donc tout particulièrement conseillée en cas de rénovation de cuisines, idéalement de moyenne surface. Selon les responsables, elle permet jusqu’à 10% d’économie sur la facture d’électricité de la cuisine (70 à 100% du chauffage électrique). L’Actinys est en plus équipée de lampes à LED et d’un écran tactile pour gérer les différentes paramètres (été, hiver…) et voir les économies d’énergie. Elle dispose également d’un système de nettoyage autonome et automatique, fonctionnant avec un produit biotechnologique.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales